Atelier LITTOCEAN – 12 Avril 2012

Atelier LITTOCEAN –  12 Avril 2012

Ecole Militaire (les Invalides, Paris), de 17h à 2OH

 Amphi SUFFREN

Inscription, s’adresser à Logerot Cecile clogerot@yahoo.fr

Site de Littocean : www.littocean.fr

 

Espaces maritimes et articulations transnationales : le cas de la Méditerranée

 

Problématique :  

L’atelier vise à comprendre les conséquences de la globalisation sur la gouvernance et la gestion de  l’espace maritime dans le bassin méditerranéen et les transformations qui en résultent sur le plan des processus de décision. L’interface terre mer restreint la plupart du temps à la question de  GIZC, devient de nos jours un enjeu socio, géopolitique et de développement durable. La mer, regardée le plus souvent du côté terre ou des côtes, prend une importance nouvelle et pose le problème de son appréhension par les acteurs sociaux et  les décideurs politiques. L’articulation entre les nombreux processus de planification et de stratégies  mer-terre au cœur de la gouvernance post-moderne modifie l’appréhension de ce  milieu terre et mer qui est pensé dorénavant comme un système complexe et multidimensionnel et sujet à controverses sur la définition des périmètres, de leurs limites et des frontières qui le caractérise..

L’interdépendance entre les activités et leurs impacts sociaux, économiques et environnementaux modifie l’échelle d’appréhension des problèmes et les représentations cognitives associées au littoral et à la mer. Ces transformations impactent le domaine décisionnel qui doit désormais intégrer la complexité des problèmes  et trouver les échelles pertinentes de l’agir, dans un contexte  où le futur est de moins en moins prévisible, en mobilisant toutes les ressources disponibles parmi lesquelles figurent la science, la recherche, la technologie et l’expertise de la société civile. C’est à au niveau transnational qu’il revient de questionner la mise en œuvre de pratiques et de politiques locales et nationales désormais articulées à des dynamiques globales. C’est cette tension entre dynamiques globales, nationales et locales que nous voulons interroger en étudiant le cas de la Méditerranée avec nos adhérents et les participants à cet atelier en sollicitant  leur expertise des référentiels existant comme en devenir pour gouverner autrement la mer et le littoral. Il s’agit aussi de faire apparaître les contraintes d’opérationnalisation et les difficultés auxquelles les décideurs et gestionnaires sont confrontés pour mettre en œuvre une politique intégrée de gestion de l’espace maritime à l’échelle de la Méditerranée dans un contexte d’incertitudes grandissantes (articulations entre politique nationale et européenne, cohérence des instruments et dispositifs, prise en compte des conflits, des cultures et des gouvernances  nationales mises en place par chacun des riverains).

C’est toute la dynamique du local au national qui dans la perspective d’une approche intégrée est bouleversée. L’action publique se trouve confrontée à de nouvelles règles du jeu, voire contrainte à  imaginer et innover d’autres principes de régulation en les co-construisant avec de nouveaux acteurs situés en deçà comme au-delà des frontières nationales. Ce sont ces transformations que nous voulons saisir autour de trois tables rondes  en suscitant un débat ouvert et réflexif sur les  ressources et les atouts dont disposent les différents acteurs pour instaurer une gouvernance nationale et internationale intégrée de la mer et du littoral. La finalité est la recherche d’une nouvelle gouvernance de l’espace maritime attachée de manière coordonnée aux domaines de l’économie, du social et de la culture, de l’environnement, du développement durable, de la défense et de la sécurité qui prenne en compte les aspects organisationnels comme institutionnels appropriés aux  enjeux globaux au premier rang desquels figurent la paix et la stabilité régionales. Pour ce faire, nous examinerons la Méditerranée : une mer fermée, ancienne et profonde ; un espace de rencontre entre différentes cultures et différents continents traversé par la globalisation ; un espace maritime dont l’ordre géostratégique est en pleine recomposition.

Objectif de l’atelier :

  1. Identifier, dans cette zone d’intégrale mouvance, les invariants autour desquels peut  se construire une nouvelle gouvernance.
  2.  Appréhender la complexité d’un espace maritime traversé par la globalisation du système international pour en extraire des principes de lecture, d’analyse  et d’action.
  3. Susciter le débat et la controverse, en vue d’élaborer une compréhension commune.
  4. Produire un rapport d’une quinzaine de pages (en français et en anglais) pouvant être diffusé sur internet et appelant à l’organisation d’événements complémentaires (ateliers, séminaires, conférences…).

 

Programme des tables rondes

 

 Chacune des tables sera animée autour d’experts et de spécialistes des espaces maritimes et de la  Méditerranée.

17 : 00 – Introduction générale par le Président (Kalaora) : La Méditerranée, un nouveau laboratoire.

Introduction des tables rondes : « Cadre et enjeux de la Méditerranée contemporaine :  par l’Amiral Jean Dufourcq (docteur en sciences politiques, directeur d’études à l’IRSEM, rédacteur en chef de la revue de la Défense Nationale, académicien de Marine).

 

                                      Animation : B. Kalaora et  C.Bersani

  1. 17 : 30 – Diversité des contours et des problématiques du bassin méditerranéen

 Direction Yves Hénocque (Discutant Christophe Le Visage, Julien Rochette et Catherine Bersani) 

 

       –   Approches multilatérales et coopération régionale

–          Mécanismes de gouvernance

–          La Méditerranée et les problématiques maritimes vues du Sud

  1. 2.      18 : 10 – Réconciliation des approches pour une cohérence des principes

Direction Christophe Le Visage (Discutant Anne Sophie Leclerc, Julia Jordan, Yves Henocque)

 

–          L’échelle méditerranéenne : du régional au national

–          Quelle articulation des initiatives locales ?

–          Action de l’UE à l’égard des Etats tiers (Partenariat Euro-Méditerranéen, UPM, Commission)

  1. 3.      18 : 50 – Sécurité intégrale de l’espace maritime méditerranéen

 Discutant Christophe Le Visage, Amiral Jean Dufourcq et Emile Malet : « Pour une sécurité durable »)

 

  1. 4.      19h.40 – Conclusions par Catherine Bersani

 

Enjeux et perspectives dégagés par LittOcean au travers d’une approche intégrée des problématiques.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *