5emes journées des doctorants du LPED

Une annonce de journées de doctorants qui dépasse le cadre du RT 38 et de la sociologie mais dont l’aspect pluridisciplinaire sciences sociales et sciences de la nature mérite d’être porté à connaissance

Programme des 5emes journées des doctorants du LPED

Jeudi 15 décembre 2011:

–          Accueil des participants à partir de 9h00

–          9h30 – 10h : Ouverture des 5° Journées des doctorants du LPED. Discours introductifs.

–          I0-11h : Interventions de L. Descroix, géographe, chargé de recherches à l’IRD, Université de Grenoble, et de P. Commenville, chef de projet de la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (UICN).

–          11h15-12h-30 : Atelier 1

 

Atelier 1 : Construction du concept de crises

Rapporteur : Laurent Auclair, Chargé de recherche en géographie

Guimezanes Marie, doctorante en Droit International Public à Limoges, Observatoire des Mutations Institutionnelles et Juridiques (OMIJ).Les crises en droit international : une traduction de l’irruption de la société civile sur la scène internationale
Mestdagh Léa, Doctorante en sociologie de la culture, Sorbonne Nouvelle, CERLIS (Centre de Recherche sur les Liens Sociaux)Résilience et survivance à la crise : l’émergence de nouveaux modèles de sociétés dans le cinéma de science-fiction spéculative.

Après – midi :

–          14h – 17h00 : Atelier 2

Atelier 2 : Acteurs et territoires dans les crises

Rapporteur : Valérie Bertaudiere Montes, MCF en écologie végétale

Scotto d’Apollonia Lionel,  Doctorant en Sociologie, Université Paul Valéry Montpellier IIIMéthodes d’analyse en sciences sociales des controverses en tant que processus conflictuels, perspectives sur la crise de la modernité à travers le prisme de l’analyse socio-épistémique de la controverse climatique.
Chambru Mikaël, Doctorant en Sciences de l’information et de la communication, Université de Grenoble, Groupe de recherche sur les enjeux de la communicationDe Fukushima à Bugey. Les enjeux d’une crise nucléaire pour les opposants à l’atome, entre publicisation du risque et participation du public.
 Demba Aïssatou, Doctorante en géographie, Université Gaston Berger de Saint-Louis, UMR 208 PalocCrise et vulnérabilité de l’environnement  du littoral Sénégalais : Cas du village de Cap Skiring en Basse Casamance.
Grieco Kyra, Doctorante en Anthropologie, EHESS – Paris, CERMA/MASCIPOUn sommet symbole de la crise : Compétitions pour la définition d’un conflit dans les Andes péruviennes. 
Jauffret Marie-Nathalie, Doctorante en Sciences de l’Information et de la Communication,  Université de Nice Sophia Antipolis, Laboratoire I3M. Le sourire contre la crise, source de composition d’un nouveau mode de communication non verbal interculturel.                                                                       

 

Vendredi 16 décembre 2011

Matinée :

–          9h – 10h 45 : Atelier 3

 

Atelier 3 : Processus de la crise biologique

Rapporteur : Jean-François Mauffrey, MCF en écologie

Bossu Angèle, Doctorante en écologie, Aix-Marseille, LPEDÉvaluation de l’homogénéisation biotique au regard de l’urbanisation en région méditerranéenne.
Hardion Laurent, Doctorant en écologie, Aix-Marseille, IMEPEspèce méditerranéenne menacée et aménagement urbain: La canne de Pline, Arundo plinii Turra (Poaceae), un roseau qui plie mais ne rompt pas
Rodriguez Natalia, Doctorante en écologie, Aix-Marseille, IMEPQuel avenir pour l’écosystème Méditerranéen de Garrigue dans le contexte du changement climatique?

–          11h – 12h30 : Atelier 4

 

Atelier 4 Construction des identités

Rapporteur : Carole Barthélémy, MCF en sociologie

Zaidi Naim, Doctorant en sciences politiques, Maitre assistant à l’université d’Alger 3La question de l’identité dans l’Algérie coloniale entre refoulement, construction et crises.
Abdulkhaliq Zubeida, Doctorante en sociologie à l’EHESS- Paris,  CADISLa construction d’identité nationale dans la presse au Kurdistan d’Irak à partir de 1991.

 

Après midi :

–          14h – 15h30 : Atelier 5

 

Atelier 5 : Résilience et recompositions : les enjeux des nouveaux équilibres

Rapporteur : Elisabeth Dorier, Professeur des universités en géographie

Morand Erwan, Doctorant en géographie, Aix-Marseille, LPED.Crises et santé ou crise de la santé : accessibilité aux services de soins en situation de post-conflit, République du Congo.
Mieulet Elise, doctorante en Sociologie, Aix-Marseille, LPEDArrivée et prolifération d’Aedes albopictus sur le pourtour méditerranéen : articulation entre nuisance, considérations environnementales, et prévention.
Bouaouina Nora, Doctorante en Sociologie et Démographie Historique, EHESS – Paris, LaDéHis Les conflits d’appropriation de territoire: une réflexion sur la résilience identitaire spatiale.

–          15h45– 17h00 : Table-Ronde : Réflexions croisées sur les crises : diversité des définitions et des approches scientifiques. Synthèse et éclairages scientifiques des interventions effectuées, débat.

 

 

Lped_jdd5@yahoo.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *