colloque international « Political Ecology, Environmentalism and Greens in the Centre and East of Europe: Past, Present and Prospects »

poster politicial ecologyLe CEVIPOL organise un colloque international sur le thème de « Political Ecology, Environmentalism and Greens in the Centre and East of Europe: Past, Present and Prospects» le 2éme et le 3éme Juin 2016.

Le colloque se tiendra sur le campus Solbosch de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) dans le bâtiment R42, Avenue F.D. Roosevelt 10, 1050 Bruxelles.

Vous pouvez trouver le programme complet et les informations pratiques ici.

Contact : Jean-Michel DE WAELE
jean-michel.de.waele@ulb.ac.be

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Call for Expressions of Interest 2016 for experts to be appointed members of the EEA Scientific Committee

Call For Interest

The European Environment Agency

The European Environment Agency (EEA) and the European Environment and Information Network (Eionet) were established by Regulation (EEC) No. 1210/90 of 7 May 1990 with later amendments (the codified version is Regulation (EC) No 401/2009 of 23 April 2009).

The primary objective of the EEA is to produce timely, relevant, comparable and reliable European, pan-European and regional environmental data and indicator sets, thematic analyses and integrated assessments in order to provide a sound decision basis for environmental policies in the EU and member countries of the EEA. The work includes cooperation with candidate and potential candidate countries to the EU and those covered by the European Neighbourhood Policy in Eastern and Southern Europe.

Data and information are gathered and disseminated through the Eionet, which is a collaborative network of the EEA, its 33 member countries – EU 28, Iceland, Liechtenstein, Norway, Switzerland and Turkey – and six collaborating countries in the Western Balkans. Eionet consists of National Focal Points (NFPs) and National Reference Centres (NRCs) in the EU and collaborating countries, and six European Topic Centres (ETCs) that are consortia of expertise drawn from Eionet and work under contract to EEA.

The EEA also works with a wide range of other partners, including the European Commission services, OECD, UN bodies, international conventions, research communities, the private sector and civil society.

The role of the EEA Scientific Committee

Lire la suite

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Séminaire 25 Mai 2016 – Négocier la gestion des catastrophes naturelles : les négociations de Sendaï

Séminaire dans le cadre du Groupe de Recherche Environnement et Relations Internationales du CERI (25/05/2016 | 17h00-19h00)

Avec :

Sandrine Revet, Sciences Po-CERI, CNRS

Discutant : Lukas Schemper, Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève

Responsables scientifiques : François Gemenne (CEDEM-ULg / CEARC-UVSQ, Sciences Po-CERI), Lucile Maertens (Sciences Po-CERI, UNIGE-GSI), Alice Baillat (Sciences Po-CERI), Leonardo Orlando (Sciences Po-CERI), Kari de Pryck (Sciences Po-CERI/médialab, UNIGE-GSI/SPERI)

Sciences Po-CERI: 56, rue Jacob 75006 Paris (salle Jean Monnet)

INSCRIPTION OBLIGATOIRE en cliquant ICI

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Bourse de thèse « La restauration hydromorphologique et écologique des cours d’eau aux prises du débat public. Controverses sur leur (re)création »

IrsteaIntitulé Français : La restauration hydromorphologique et écologique des cours d’eau aux prises du débat public. Controverses sur leur (re)création (comparaison Durance et Gardons)

Calendrier : décembre 2016-décembre 2019

Résumé : Cette thèse, en sociologie, porte sur la restauration hydromorphologique et écologique des cours d’eau. Elle vise à étudier des projets de restauration dans deux bassins versants méditerranéens, celui de la Durance et celui des Gardons, de leur conception à leur réalisation jusqu’aux débats et controverses qu’ils peuvent susciter. Elle portera une attention particulière aux liens que les différents acteurs concernés par ces projets ont noués avec les rivières, notamment les riverains dont on sait encore trop peu de choses sur les pratiques, pour comprendre la valeur qu’ils leur accordent. Il s’agit d’un travail comparatif qui repose sur des méthodes qualitatives (entretiens et observation ethnographique complétés par des focus-group). Véritable réflexion en termes de politiques de la nature, la thèse interrogera différents projets et leur sens qui, ensemble, dépassent très largement les enjeux techniques en ce qu’ils contribuent à des degrés divers à (re)créer un état de socionature particulier, plus ou moins désiré. Elle contribuera à la réflexion sur la pertinence, la robustesse et la légitimité locale des politiques de gestion des milieux aquatiques.

Lire la suite

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Atelier de recherche « Penser les problèmes d’environnement comme des situations de gestion? » 12 et 13 Décembre 2016

Logo de l'Université de Strasbourg

Un collectif interdisciplinaire de chercheurs organise un atelier de recherche sur le thème :

Penser les problèmes d’environnement comme des situations de gestion?

Le but de cet atelier est d’approfondir l’exploration du potentiel heuristique de la notion de situation de gestion de l’environnement, en croisant les regards pour aider à dégager des lignes de force et enrichir les cadres d’analyse de la gestion contemporaine de l’environnement, dans ses multiples déclinaisons territoriales

L’atelier se déroulera à Strasbourg les 12 et 13 décembre.
L’appel à communication est ICI.
Les propositions sont à adresser pour le 31 juillet à
l’adresse électronique engees-AtelierSGE@unistra.fr

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Les territoires de la transition énergétique – Journée d’étude IEA de Paris 23 mai

iea paris logoL’institut d’études avancées de Paris organise le 23 mai prochain une journée d’étude parrainée par EDF R&D sur le rôle des territoires dans la transition énergétique en Europe, se focalisant plus spécifiquement sur les cas Allemand, Britannique et Français.
Vous trouverez la présentation et le programme ci-dessous et en ligne sur le site de l’IEA.
La participation est gratuite, sur inscription au moyen du formulaire figurant sur la page web.

Présentation

Les pays européens sont engagés dans des processus de transition énergétique qui tous requièrent la mobilisation des différents acteurs concernés par les questions relatives à l’énergie et au climat, et en particulier les différents échelons de leur organisation politique et administrative. Pour faire le point sur ces questions, nous nous intéresserons à trois pays comparables du point de vue de leurs poids démographique, économique et politique : L’Allemagne, le Royaume-Uni et la France. Trois cultures et trois contextes différents, mais une ambition commune qui prend des formes différentes à partir des options déjà adoptées, en vue d’une inflexion des politiques énergétiques et des expérimentations en cours.
Ces expérimentations, comme les tentatives publiques et privées de relocalisation de la question énergétique, soulèvent de nombreuses questions quant à la préservation d’un équilibre global entre régions. Quelles sont les motivations des acteurs locaux ? Quelles adaptations des cadres de régulation peut-on envisager pour accompagner ces initiatives locales ? Quelles sont alors les capacités de financement et d’expertise au niveau local qui permettraient à des acteurs locaux privés ou publics de saisir ces opportunités de développement territorial ? Quelles expérimentations peuvent nous aider à comprendre les tensions et les résistances mais aussi les dynamiques de coopération entre écosystèmes énergétiques locaux et cadres nationaux, ces derniers assurant des fonctions de sécurité énergétique et de développement équitable entre les régions et leurs territoires ?
Cette journée d’étude sera l’occasion d’examiner la transition énergétique en Allemagne, au Royaume Uni et en France à partir du territoire, afin de réinterroger les cadres nationaux, sans oublier le cadre européen. A partir de points de vue transversaux et de leur mise en perspective, nous espérons tirer des enseignements plus généraux sur les processus de transition énergétique actuellement à l’œuvre en Europe.
Communications en anglais et français avec traduction simultanée

Lire la suite

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Journée d’Etudes Humanités Environnementales à La Réunion

P1La 1ère journée d’études Humanités Environnementales à La Réunion aura lieu le mardi 17 mai 2016 sur le campus Sud du Tampon (La Réunion), Amphithéâtre 120D.

Voir l’argumentaire

Voir le programme

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Journée d’Etudes Sécurité sociale et écologie au 21e siècle

Une journée d’études qui se tiendra à l’Université Paris 7 Diderot, Amphi Türing, 30 mai 2016. 9h / 18h. Entrée gratuite.
Bâtiment Sophie Germain.

Matinée. 9h. Quel avenir de la Sécurité sociale face à la crise écologique ?

Fabrice Flipo, TEM-LCSP, philosophe, Écologie et sécurité sociale, écologisme et mouvement ouvrier.
Janssen Jorg, Institut Européen du Salariat, The cultivation of natural ressources an integral part of social security.
Rousseau Sandrine, Université de Lille, CLERSE, Pour un nouveau contrat social : de nouveaux compromis.
Teper Bernard, co-animateur du Réseau Éducation Populaire, Du déjà là de la Sécu de 1945 à la République sociale, alternative au néolibéralisme.
Bayon Denis, Recherche et Décroissance, Friot Bernard, Institut Européen du Salariat, Le financement de la Sécurité sociale dépend t-il de la poursuite de la croissance économique ?

Après-midi. Quels exemples concrets de nouveaux liens entre travail, salariat et écologie ?

Andrian Lanja, Syndicat de la Médecine Générale, Surmédicalisation, Surdiagnostics et surtraitements et sobriété écologique.
Cognard Sylvie, Kayser Marie, Syndicat de la Médecine Générale, Les maladies que l’on pourrait éviter.
Zarka Samuel, LISE, CNAM, À la recherche des « emplois verts ». Développement durable et salaire : le cas du bâtiment.
Khaouni Diffalah, philosophe, Université Paris VII Diderot, L’écologie une nouvelle question sociale.

Clôture. 18h

Voir l’argumentaire

 

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Colloque « Mondialisation et droit du développement durable sous l’angle cinématographique »

https://www.univ-paris13.fr/wp-content/uploads/mondialisation-dd-droit-2016.jpg

Colloque // Mondialisation et droit du développement durable sous l’angle cinématographique

14 JUIN 2016 à l’EHESS Amphithéâtre Francois-Furet, 105 Bd Raspail, 75006 Paris

Organisé par Christel Cournil et Catherine Fabregoule, Maîtres de conférences de droit public Laboratoires CERAP / IRIS Structure fédérative Développement durable – Université de Paris 13, USPC. La thématique sera déclinée en quatre sessions de réflexion animées par des intervenants de l’Université Paris 13, l’Université Toulouse II, l’Université de Rennes, ATTAC, l’Université Paris I Panthéon Sorbonne …

Les supports de réflexion incluent des longs-métrages comme Wall-E (Pixar), le documentaire Demain (Mélanie Laurent & Cyril Dion), ou encore Bamako (Abderrahmane Sissoko, primé aux Césars 2015 pour Timbuktu).

SESSION 1

Pour une autre mondialisation et financiarisation de la nature

SESSION 2

Nouvelle ressources, déchets, production verte : pour une nouvelle économie environnementale

SESSION 3

L’attente de justice environnementale : démocratie et réparation

SESSION 4

Grands projets de développement face aux droits des peuples autochtones et tribaux

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Offre Bourse de thèse

http://static.cirad.fr/sites/umr-innovation.cirad.fr/css/bg_header_Innovation.jpgL’UMR Innovation (CIRAD) recherche un-e candidat-e pour un doctorat en sociologie de trois ans sur le thème suivant : Les pratiques marchandes des agriculteurs biologiques à l’épreuve de l’institutionnalisation de l’agroécologie.

Les informations sont ICI. La date limite pour les candidatures est le 15 juin 2016.

 

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Atelier « Développement durable et acceptabilité sociale » (réseau ACDD)

http://www.reseaucritiquesdeveloppementdurable.fr/wp-content/uploads/2014/09/LogoACDDdefinitif7.pngLes prochaines séances de l’atelier « Développement durable et acceptabilité sociale » auront lieu au mois de Juin 2016. Par ailleurs, les enregistrements des séances précédentes (avec leurs présentations ppt ou documents attenants), sont disponibles :

Tous les détails sont sur le site du réseau « Approches critiques du Développement Durable » (ACDD) :

Mettre à l’épreuve l’acceptabilité sociale
Séance spéciale à l’occasion du Forum des 25 ans du Réseau REHAL
et en partenariat avec la revue Vertigo
Attention : inscription obligatoire sur le site du Forum
Mercredi 8 juin
Coordinateur de la séance : Jérôme Boissonade
avec Taoufik Souami, Cécilia Claeys et Benoit Granier
Détails de la séance et plan d’accès

Le développement durable à l’épreuve de la société du risque

Mercredi 22 juin
Coordinateur de la séance : Jacques Lolive
avec Cintia Okamura, Francis Chateauraynaud, Bruno Villalba et Joëlle Zask
  (l’assemblée générale du réseau ACDD aura lieu à cette occasion)
Détails de la séance et plan d’accès

Urgence environnementale et acceptabilité sociale
Mardi 19 avril
Coordinateur de la séance : Bruno Villalba
avec Hicham-Stéphane Afeissa, Edouard Jolly, Alain Kaufmann et Raphaël Stevens

Le développement durable, norme sociale ou projet politique ?
Lundi 14 mars
Coordinateur de la séance : Jacques Lévy
avec Joëlle Salomon Cavin, Stefan Aykut et Martine Tabeaud
Détails de la séance (avec présentations ppt et enregistrements audio)

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Interdisciplinarité-s : Expériences de la sociologie de l’environnement

Lien vers l’affiche :Interdisciplinarité et sociologie de l’environnement 3 mai 2016 final v2

Les sociologues de l’environnement ont toujours été confrontés à l’interdisciplinarité, qu’elle soit choisie ou non, dans des contextes et sous des formes variés.

Cette journée s’appuiera sur les expériences, les pratiques et les positions de chacun, afin d’échanger et d’apprendre les uns des autres, et d’accumuler des connaissances et des pratiques favorisant l’interdisciplinarité – cette entreprise sans cesse renouvelée.

Nous partirons de quatre contextes d’interdisciplinarité auxquels les sociologues de l’environnement sont confrontés. Chaque table ronde sera introduite par des membres du réseau et les auditeurs seront sollicités pour compléter ces expériences.

Accueil, cafés et retrouvailles entre 8h30 et 9h, fin de la journée à 17h45

Matinée
Introduction –        Ph. Boudes, M. Jacqué et Cl. Lamine
1ère table-ronde –  L’interdisciplinarité avec les sciences de la vie
M. Jacqué et Cl. Lamine
2ème table-ronde – L’interdisciplinarité avec les sciences humaines
Ch. Baticle et Al. Canabate

 Après-Midi
Intervention de Ch. Deverre, Inra-SAD
3ème table ronde – L’interdisciplinarité et l’enseignement
S. Nemoz, M. Salinas et Ph. Boudes
 4ème table ronde – L’interdisciplinarité et l’expertise
E. Richard et Fl. Rudolf
Synthèse collective et Conclusion

Journée organisée par le bureau du réseau AFS « sociologie de l’environnement » : Ch. Baticle, J.Boisonnade, Ph. Boudes, A. Canabate, J. Candau. A. Grisoni, M. Jacqué, C. Lamine, S. Nemoz, F. Rudolf, M. Thiann-Bo Morel

Lieu : Paris, EHESS, 190-198 Avenue de France

Date : 3 MAI 2016

Sites & contacts : http://effetdeser.hypotheses.org , http://www.test-afs-socio.fr/drupal/RT38

philippe.boudes@agrocampus-ouest.fr, marie.jacque@univ-amu.fr, claire.lamine@avignon.inra.fr

La Forêt Salvatrice

La forêt salvatrice

Guillaume Decocq, Bernard Kalaora & Chloé Vlassopoulos

La foret salvatrice reboisement, societé et catastrophe au prisme de l’histoire

Au xixe siècle, les Eaux et Forêts et les Ponts et Chaussées rivalisent d’arguments pour faire valoir le rôle bénéfique des forêts sur l’environnement et le climat. Jouant sur la fibre émotionnelle de l’opinion, ils n’hésitent pas à prédire les pires catastrophes, associant le déboisement à la décadence et à l’effondrement de la société. Leur récit pourrait sembler faire écho au discours environnemental contemporain, alors qu’il est en réalité un plaidoyer pour la modernité et l’abolition de toutes les pratiques traditionnelles.
La relecture stimulante de cette controverse sur le rôle des forêts est une invite à débusquer, derrière les apparences, les intérêts en jeu de tout discours catastrophiste environnemental, les liens entre savoir et pouvoir, entre conservation et developpement.

Guillaume Decocq est professeur en sciences végétales et fongiques à l’université de Picardie Jules Verne et directeur de l’unité de recherche « Écologie et dynamique des systèmes anthropisés » (cNRS).

Bernard KalaoRa est professeur honoraire en sociologie de l’environnement à l’université de Picardie et et President de l’association littocean, pour des espaces maritimes équitables.

Chloé VlaSSoPouloS est maitre de conferences à l’universitéde Picardie Jules Verne.

INTRODUCTION

CHAPITRE I. Nouvelles représentations, nouveaux regards sur la forêt

Les thèmes du discours : essai d’interprétation
La forêt dans la nature
La forêt et la société

La lettre du discours
La catastrophe
La bienfaisance du reboisement

CHAPITRE II. Les conditions d’émergence du discours : 1815-1880

La toile de fond économique
La révolution matérielle
La révolution agricole

L’espace une nouvelle catégorie
L’organisation de l’espace
La production de l’espace sous le Second Empire :
l’État aménageur

 

CHAPITRE III. Les conditions socio-culturelles du discours

La filiation hygiéniste

La filiation utopique

Les moyens scientifiques et techniques au service du rêve
Le rêve millénium. L’attente messianique
Les forces du mal
La cité future
L’éducation publique et nationale
Les fêtes nationales de plantation

CHAPITRE IV. Savoir et pouvoir : le reboisement, une affaire d’État

Un nouveau regard : conserver les conditions physiques du développement national

Établir des règles législatives : du particularisme à l’universalisme
Drainage et irrigation
Lutte contre l’érosion et les inondations

Le reboisement : l’affaire de qui ?
L’ingénieur Surell : cristallisateur et amplificateur d’un
mouvement d’opinion
La bataille institutionnelle : eaux et forêts
contre ponts et chaussés

CHAPITRE V. Le rationnel scientifique du discours :
une analyse rétrospective

Une science forestière déconnectée d’une science écologique naissante
Le fantôme de l’écologie scientifique
Avant l’émergence du concept de protection de la nature
Changements de regards, changements de pratiques

D’une représentation réductionniste à une vision (éco)systémique de la forêt
L’arbre qui cache la forêt
Changements d’échelles spatiales :
du local au proximal et au global
Une difficile prise en compte des temps longs
Un inconscient collectif sensible au minimum forestier ?

Des fonctions de la forêt aux services écosystémiques rendus par la forêt
Régulation du climat et puits de carbone
Régulation des cours d’eau
Protection des sols
Purification de l’air
Silvothérapie

La vision hygiéniste de la forêt revisitée
Apports de la microbiologie et de la parasitologie
Apports de l’épidémiologie et de la statistique
Apports de la physiologie végétale

CHAPITRE VI. La forêt carbone, une nouvelle représentation
de la forêt salvatrice à l’ère du changement climatique

La globalisation de la forêt salvatrice
Des faits indiscutables…
… aux réponses discutables

CONCLUSION. Le retour de la forêt salvatrice

 

BIBLIOGRAPHIE

 

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

Appel à Communication pour le VIème congrès de l’AFS

AccueilLe prochain congrès de l’AFS se tiendra en juillet 2015 à Paris. Vous pouvez télécharger l’appel à communication du RT 38 Sociologie de l’environnement et du risque en cliquant ICI. Les propositions doivent être renvoyées avant le 25 janvier 2015 à Marie Jacqué (marie.jacque(a)univ-amu.fr) et Florence Rudolf (florence.rudolf(a)insa-strasbourg.fr).

 

Marie Thiann-Bo Morel

Maître de Conférences IRISSE, EA 4075 Faculté des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Université de La Réunion

More Posts - Website

« Vivre avec la possibilité d’une inondation ? Ethnographie de l’habiter en milieu exposé… et prisé. »

Séverine Durand, doctorante en sociologie au LAMES, a le plaisir de vous faire part de la soutenance prochaine de sa thèse intitulée

« Vivre avec la possibilité d’une inondation ?

Ethnographie de l’habiter en milieu exposé… et prisé. »

Résumé de la thèse :

 

Les politiques de gestion des risques appellent à favoriser la prévention et à développer une « une culture du risque » dans les zones exposées afin d’éviter l’écueil de l’oubli, pointé du doigt après une catastrophe. L’objet de cette thèse fut de questionner cette possibilité en investiguant comment on habite, au quotidien, un milieu exposé aux inondations. Forte d’un travail ethnographique, et en particulier d’une « observation habitante discrète », la thèse questionne ce qui circule à propos des inondations, comment des habitants s’emparent de la question et organisent leurs pratiques en fonction des risques. Le terrain d’étude, Lattes, ville prisée du Sud-est de la France qui a connue une explosion démographique récente, est rendue attractive par de nombreux atouts. Ces atouts l’inscrivent dans des enjeux locaux de développement économique qui encouragent sa protection. Ce cas d’étude permet de comprendre les mécanismes – collectivement construits – de mise en invisibilité du danger.  La mise en visibilité des mesures de protection par les politiques locaux et l’effet confortant du partage normatif encouragent la normalisation de la confiance en la protection. Dans l’interaction, les énoncés se formulant sans cesse dans le souci de leur acceptabilité, dédramatiser est plus confortable que de dramatiser : les énoncés de relativisation du risque circulent davantage que ceux ouvrant sur l’horizon du danger. Par ailleurs, la logique sécuritaire qui se développe vient contredire la prévention aux inondations. Surtout,  ni les liens entre les habitants ni les liens des habitants au milieu ne fournissent le socle suffisant à l’élaboration collective que nécessite le déploiement d’une « culture du risque ».

 

Mots-clefs : culture du risque, inondation, habiter, quotidien, riverains, interactions, prévention, vulnérabilité, ethnographie, Lattes.

 

Le jury est  composé de :

M. Samuel Bordreuil, directeur de recherche CNRS émérite au LAMES,  Directeur de la thèse

Mme. Laura Centemeri, chargée de recherche CNRS au LAMES, Examinatrice

M. Jean-Michel Fourniau, directeur de recherche à l’IFSTTAR, Rapporteur 

M. Claude Gilbert, directeur de recherche CNRS au laboratoire PACTE, Rapporteur 

Mme. Valérie November, directrice de recherche CNRS au LATTS, Examinatrice

Mme. Audrey Richard-Ferroudji, chercheure à l’IFP et associée à l’UMR G-Eau, Encadrante de la thèse.

Mme. Florence Rudolf, professeure des universités à l’INSA de Strasbourg, Examinatrice

La soutenance aura lieu à la MMSH d’Aix en Provence, le 2 juin 2014 à 10 h en salle Georges Duby. Une présentation de la thèse est également programmée dans les locaux de l’Irstea à Montpellier, le jeudi 12 juin 2014 de 11h à 12h en salle Mosson (bâtiment Confluence). Les personnes désirant assister à la soutenance et/ou la présentation sont invitées à en informer Sévrine Durand par mail afin d’organiser au mieux les pots qui suivront.

severine.durand07@gmail.com

http://www.lames.cnrs.fr/spip.php?article24

Pour la localisation et les informations pratiques :

MMSH AIX EN PROVENCE :

http://www.mmsh.univ-aix.fr/apropos/plan-acces/Pages/default.aspx

http://www.bing.com/maps/?cp=43.528903~5.418028&sty=h&lvl=17&sp=&mm_embed=map

IRSTEA MONTPELLIER  :

http://www.irstea.fr/montpellier

https://maps.google.fr/maps?q=Irstea&hl=fr&cid=13289332365386216497&gl=FR&t=m&z=16&iwloc=A